5.7

Les gens heureux n’ont pas d’histoires. Ils s’installent allègrement dans des situations provisoires comme on se plait à jouer aux dés avec le hasard. Ils vivent des moments transitoires ou l’inconnu n’effraie pas leur regard. Ils se moquent bien de l’avis des miroirs, dans leur monde, à part.

Les gens heureux ont des désirs qui restent tard, des sourires béats et de profonds regards. Ils naviguent en dérivant, mais quel beau bazar !

Non, décidément, les gens heureux n’ont pas d’histoires…

😉