Ce n’est pas vendeur

-« Il nous faut du pétillant, du frais de la blancheur !
Des lignes franches, des abords frondeurs, de la vigueur.
Quelque chose d’unique et d’universel, du piment pas du sucre, pas d’aigreur.
Pas de minauderies, de la chaleur.
Des effets de style sans noirceur.
Du vécu sans les rides, sans la lourdeur.
Que cela ait l’air plus vrai que nature mais novateur.
Qu’il y ait des étincelles, que ça crépite jusque dans nos coeurs.
Du fantistiquement authentique, de la grandeur cosmique sans apesanteur.  »

– … Hum… toi, tu devrais retourner à Euro Disney !