Clin d’Oeil

Un autre regard.
L’éclairage des étoiles n’était pas le plus adapté.
Il découpait des ombres fines et régulières et, ce faisant, il gommait toute aspérité.
Ce n’était pas totalement innocent mais, qui l’est ?
C’est du solstice d’été que vint la lumière, et d’elle, la vérité.
On prête au temps des vertus insensées. Mais à ce taux là, c’est usurier

Il pleut des cordes mais c’est du vent, rien n’enchaine, ni dehors ni dedans. Défilent les visages et les instants mais rien n’importe plus vraiment. Les rêves qu’égrène la pluie fine, se délitent dans ce mouvement subtil, que l’émoi fait renaître autant qu’il dissipe. Loin sont les tourments indicibles, les égarements.
S’enfuir. Ultime geste héroïque ! Laisser à d’autres le soin d’en finir. On a beau jurer sur la bible, le vœu pieu est rarement permanent.